Freedom Wars

Ecrantitre
*Check un peu la date de ses articles*….Ah bah oui, j’ai posté en octobre. C’est cool ya pas un mois que j’ai manqué alors ?….Ah bah si, j’ai rien posté en août, roh le truc qui casse tout. Bah pas grave, c’est pas vraiment un récapitulatif que j’ai envie de faire là mais plutôt vous parler d’un jeu sur lequel je passe mes soirées et mes journées le week-end: Freedom Wars
Si vous possédez une ps vita et/ou que vous suivez l’actualité de cette dernière, vous avez alors sûrement déjà entendu par de ce jeu. Présenté au départ sous le nom de « Panopticon », Freedom Wars attirais surtout l’attention des joueurs et de la presse car il s’agit d’un des rares jeux Vita a avoir été produit (en partie) et éditer par Sony. Trois autres studio ont travaillé sur ce jeu:

  • Shift (God Eater, God Eater 2)
  • Dimps (Sonic Rush, Draglade)
  • Japan Studio (Gravity Rush)

Du budget et de l’espoirs donc, alors que vaut ce Freedom Wars ? A-t’on là le nouveau hit de la Vita ? Je vais vous le dire tout de suite, la réponse est non. Néanmoins cela reste la petite surprise originale de l’année sur la console portable de sony.

Vivre est un crime

Shift oblige (avec God Eater on est plus a ça de près), l’histoire se passe en 102013 où toutes les ressources finissent par disparaître et où l’humanité est forcé de vivre dans des « Panopticon », sorte d’organisation ayant pour but de se battre contre ou avec d’autre panopticon afin de récupérer le plus de ressources possible.  Il y a plusieurs groupe dans ces panopticon:

  • Le gouvernement similaire a Big brother
  • Les agents du gouvernement
  • Les citoyens considéré comme des « ressources » importante
  • Les prisonniers dont leurs seul but est de faire tout le sale boulot du gouvernement tout en suivant des lois extrêmement strict

Vous, vous faites partie des prisonniers forcé de purger une peine d’un millions d’années dés votre naissance, seulement pas de bol, durant une mission de sauvetage de citoyen un « ravisseur » (Monstre robotisé qui kidnappe les citoyens pour les ramener dans un panopticon ennemi) vous attaque et par la même occasion, vous rend amnésique. Du coup hop ! On recommence avec un millions d’années de plus a purger avec votre androïde (fille ou garçon, au choix) qui n’a pour but que de vous faire travailler et vous surveiller H24 pendant vos heures de loisirs. C’est a ce moment là que l’histoire commence….

Pour un jeu de ce genre (MH-like), l’histoire a le mérite de proposer quelque chose d’originale….Tout du moins son background car l’histoire en elle-même, bien qu’intéressante au départ finis par être très classiques et a mon sens un peu vite expédier. On sent par exemple qu’Abel se voulait être un antagoniste badass et tout ce qui va avec mais au final il passe juste pour un rigolo. Le jeu se montre aussi radin en cutscene mais gourmand en dialogues. La seule chose étant réellement plaisante sur cette partie est son background car il respecté a fond. En tant que prisonnier, on a bon nombre de lois a respecter sous peine de plusieurs années de plus a purger. Pour en citer quelque un:

  • Vous n’avez pas le droit de faire plus de 5 pas dans votre cellule sous peine de 20 ans de plus
  • Vous n’avez pas le droit de vous allonger
  • Vous n’avez pas le droit de rester immobile pendant plus de 180 secondes.
  • Vous n’avez pas le droit de parler avec un citoyen
  • Vous n’avez pas le droit de parler avec une personne du sexe opposé
  • Vous n’avez pas le droit de courir pendant plus de 5 secondes.

Fort heureusement pour vous, on peut obtenir ces droits en gagnant des points de droits (qu’on gagne en finissant des missions). Autre bonne surprise, le jeu est traduit pour toutes les langues (audio c’est jap only) même si l’on est pas a l’abris de quelque fautes d’orthographes (qui se font rare cela dit…)

Votre premier crime

Votre premier crime

Dehors ou en prison, votre androïde vous surveillera toujours

Dehors ou en prison, votre androïde vous surveillera toujours

L'aspect custom de votre avatar a été travaillé.

L’aspect custom de votre avatar a été travaillé.

 

Coup de fouet

Le point fort du jeu (et son point centrale aussi) c’est son gameplay qui propose de bonne idées:

Comme tout MH-like qui se respecte, vous passerez le plus clair de votre temps a vous battre contre des colosses et récupérer des ressources mais là où Freedom Wars sort du lot, c’est qu’il ne propose pas que ce type de mission (extermination). Au début du jeu par exemple, le genre de mission que vous ferez le plus souvent sera de secourir des citoyens piégé dans des ravisseurs ennemi et pour cela, vous n’avez pas besoin d’éliminer  le ravisseurs tant que vous sortez le citoyen de ce derniers et que vous le transporter dans un portail de téléportation, la mission est réussie.

Oui mais alors comment sauvez ces citoyens sans détruire le ravisseur alors ? Tout simplement en détruisant la partie où le citoyen est enfermé grâce au fouet ibara et au fonction tronçonneuse de votre épée. Véritable bonne idée du jeu, le fouet ibara est une sorte de ronce magique vous permettant de vous accrocher a des parois ou des parties de ravisseurs afin de parcourir une grande distance vite fait (pour le premier point) ou vous retrouver directement sur la partie du ravisseurs que vous voulez détruire et par la même occasion récupérer des ressources pour du craft; le fouet peut aussi vous permettre de mettre un ennemi au sol pendant quelque seconde (en visant les bonne parties). L’utilisation du fouet ne s’arrête pas là, il existe plusieurs type de fouet  (trois) ayant chacune d’elle une capacité spéciale:

  • Le fouet d’entrave qui vous permet d’immobiliser des ennemis en posant des pièges sous le sol.
  • Le fouet de soins qui vous permet de soigner vos allier en la chargeant ou en faisant une zone de soins
  • Le fouet bouclier qui une fois charger peut créer une barrière de ronce vous protégeant contre les balles.

A côté de ça, nous avons les armes au combat rapproché (Epée légère, épée longue et lance) plutôt pauvres en nombres et les armes a feu un peu plus nombreuse que l’autre type d’arme. Les missions peuvent se jouer jusqu’a 8 personnes (4 humains avec leurs androïdes respectifs ) et a 8 sur un même ennemi, les combats deviennent très dynamiques, très rapides mais aussi très brouillons néanmoins il vous est aussi possible de donner un ordre a votre androïde (Escorter le citoyen libérer par exemple) ou a vos alliés (éliminer les petits monstres ).

On s’amuse beaucoup dans ce Freedom Wars mais pour réellement apprécier le jeu, il faudra avant tout s’habituer a la prise en main qui manque de souplesse car Freedom Wars possède une ribambelle d’action pas toujours assigner a la bonne touches. Heureusement qu’il vous est possible de modifier les commandes selon le type de joueurs que vous êtes, par contre, impossible de modifier les touches une par une. Les soucis ne s’arrêtent pas là, si l’ajout du ciblage est une très bonne idée elle n’est néanmoins pas très précise, rajoutez a cela la caméra qui part dans tout les sens et donc, qu’il vous faudra gérer en permanence  et vous avez tout pour faire foirer vos missions…Délicates…De plus, la difficulté est mal gérer, on a plus de facilité a vaincre les colosses que les petits ennemis, petit ennemis qui sont capable d’enlever la moitié de vos pv en seulement quelque secondes. La solution ? Le fouet et être plus rapide qu’eux mais on aurait aimé s’en passer. Mis à part cela les déplacement s’effectuent sans trop de problème mais on ne peut s’empêcher de remarquer une sensation de lourdeur dans les déplacement de notre avatar…

Pour ce qui est des objets et de la variété du bestiaire, c’est comme les missions: Pauvre et répétitif, les monstres ne changeant que de skin pour la plupart….Mais le fun est là, surtout en online qui marche quasiment a merveilles (sauf dans de rare moments). Autre bon point du online, il existe une ligue de panopticon où il est possible d’attaquer les panopticon (classé par capitale d’un pays) ennemis grâce a des permis d’invasions, histoire de voir votre pays classé premier. (pour le moment Paris est classé 14 ou 15ième ce qui pas mal quand même.)

Vous l’aurez compris, le gameplay de Freedom Wars est a double tranchant. Il fourmille de petite idées sympathique et originales mais qui sont plombé par une mauvaise gestion.

Les choses se corsent une fois le code 6 acquis.

Les choses se corsent une fois le code 6 acquis.

Prêt pour du online !

Prêt pour du online !

 

Pour ce qui est des graphismes, aucun soucis. Bien que certain pourront trouver la plupart des lieux pauvres, la qualité est bien là surtout pour l’ambiance bien gérer. Le jeu tournant sans trop de ralentissement…Un bon point donc, même si le design typé manga/anime pourra en rebuter quelque un. Seule mauvais point et à l’image de la durée de vie du jeu: Il y a très peu de lieu mais ils ont le mérite d’être vaste en sans transition (comme God Eater).

Bref, nous tenons là un des plus beau jeu vita (et heureusement sinon on se demanderait ce que fais Sony)

Mode infiltration

Mode infiltration

Il est possible de changer les poses des perso' dans votre casier judiciaire.

Il est possible de changer les poses des perso’ dans votre casier judiciaire.

 

Bande-sons au top

Autre point fort du jeu, sa bande-sons de qualités dont on accroche pas mal. Pourtant, la plupart des musiques souffrent des mêmes problèmes que ceux de persona 4 ou encore ceux de The World End With you à savoir: La répétitivité constante ainsi que le manque de réel mélodie, mais étonnamment, elles vont extrêmement bien avec le jeu et l’on prend aussi plaisir a les écouter sans jouer au jeu. Pour ma part j’ai déjà noté le nom du compositeur histoire d’avoir plus de nouvelles sur ses travaux. :3

Voici une petite sélections de musiques que j’écoute le plus:

En conclusion

Je l’ai déjà dit mais Freedom Wars n’est clairement pas le hit que certains espérait. Beau, prenant, dynamique mais souffrant de problème technique, ralentissement ainsi qu’un manque de contenu flagrant, il reste néanmoins un titre original et frais dont les curieux comme moi pourront s’y essayer pour seulement 25 euros.

Personnellement ce Freedom Wars fut une vraie bouffé d’air frais, surtout après un Senran Kagura que je n’ai pas apprécier (c’est pas mauvais, mais j’accroche pas). Si vraiment Freedom Wars vous fait de l’œil alors n’hésitez pas a testé vous-même, c’est un jeu assez controversé auprès du public et des testeurs. Le must serait qu’il subisse le même genre de réédition tel que Soul Sacrifice Delta, God Eater 2 Rage burst ou encore Tokiden Kiwami.

Petite anecdote rigolote: Je m’imaginais dire plein de bien de ce jeu lors de l’écriture du test, mais force est de constater qu’il possède de nombreux problème. Cela dit ça ne boudera absolument pas mon plaisir de jeu.

Publicités

5 commentaires sur “Freedom Wars

      • xD non non, en gros dès le début du jeu tu dois purger une peine d’un million d’années pour avoir je cite « perdu la mémoire »
        Perso’ j’ai encore 879 291 milles ans a purger encore. x)
        Mais même après avoir fini l’histoire le jeu te propose des mission spéciale mise à jours régulièrement qui t’enlève genre 5000 à 6000 ans de ta peine. Par contre elles sont dures et c’est là que le online prends une grosse de son intérêt.

  1. Pingback: 2014: Le bilan | LunarisBlog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s