Senran Kagura Shinovi Versus

Début
On est parti pour une nouvelle critique ! Cette fois-ci, il s’agira de Senran Kagura Shinovi Versus sur PSVita (pour ne pas changer). Celui-ci, j’ai longtemps hésité avant de me décidé pour en faire une critique (Reçu et finis vers le milieu du mois de septembre 2014) mais étant donné que je l’avais élu déception de l’année dans mon bilan 2014 sans en expliqué les raisons, je corrige le tir maintenant.
Avant d’entrée dans le vif du sujet, commençons par présenté la série. Senran Kagura est un jeu de combat/beat them all née sur la Nintendo 3DS. La particularité de ce BTA est que tout ses principaux protagoniste sont toutes des jeune filles ninja aux corps…Bien développé (pour ne pas dire surdimensionné) et qu’il est un des rares jeux a mettre en valeur le principe du « costume break » (plus tu prend des dégâts plus tes vêtements tombe en lambeaux)
Bon gros succès au japon, (pour son fan-service on ne va pas le cacher) l’épisode 3DS proposait une vue en side-scrolling, sur ce spin-off Vita ils ont abandonné la vue de côté pour une entièrement en 3d avec une caméra a 360°
N’ayant jamais joué a l’épisode 3DS (je n’avais pas la console avant) j’étais persuadé que ce jeu allait me plaire et étonnamment…Ce fut l’effet contraire.

Ecole Ninja

Scénar'

L’histoire se passe quelque temps après les événement du premier épisode de Senran Kagura (3DS). L’école clandestine de Ninja du mal Hebijo détruite, l’héroïne Asuka et sa bande reprennent leur vies habituel dans leur école (Hanzo, célèbre école de Ninja du bien). Sa rivale Homura et sa bande eux sont devenu des fugitifs dont on a aucune nouvelle pendant un moment…Bref, après une longue bataille dans l’épisode 1, on retrouve la paix…Mais pour combien de temps ? En effet, a peine remise de leur combats contre la team Homura, elle seront confronté cette fois a deux nouvelles écoles:
-L’école de ninja du bien Gessen
-L’école de ninja du mal (rénové ) Hébijo
Nous suivrons donc l’histoire de 3 école (+ l’Homura Squad) et donc de 20 personnages en tout.
Pour ce qui est du scénario, n’y allons pas par quatre chemin, c’est encore du vu et revu. Aucune prise de risque là dessus…Pour ce qui est de l’histoire regroupant tout les personnages tout du moins. Bien que j’ai trouvé l’histoire principale inintéressante (en fait, on se demanderait presque si il y en a vraiment une…) si il y a bien un point qui remonte le niveau, c’est bien les personnages. Hééé oui! Elles ne sont pas là que pour remplir nos fantasmes, chacune d’elles possèdent un background assez triste (étant souvent lié à la perte d’un proche) qui fait qu’on éprouve de la sympathie pour elles…Sauf pour Asuka, qui elle doit seulement porter l’honneur et la réputation de sa famille (son grand-père Hanzo, est un Ninja légendaire) mais…Hey ! Même là c’est plutôt pas mal. Cela dit, quand bien même elles ont un lourd passé cela ne les empêches pas de déconné un peu ou de découvrir leur personnalité a travers mode histoire focalisé sur chaque personnages (qui sont toute très diversifié) qui souvent aborde des sujets plutôt comique et nous permet en même temps de débloquer des CG…En magasin. (Il faut les acheter après) Pour conclure cette partie, on pourrait presque dire que le scénario de Senran Kagura c’est les personnages.

Les 4 leaders des écoles du jeu

Les 4 leaders des écoles du jeu

En touchant les mots surligné vous aurez des info sur ces dits mot.

En touchant les mots surligné vous aurez des info sur ces dits mot.

Vous aurez l’embarras du choix pour votre « best girl » (ou plus si affinité)

Tranformation !

Gameplay
Ironiquement, le gameplay qui devrait être le point fort du soft se retrouve être son point faible. Et pourtant il est pas si mal, il y a des bonnes idées.
En gros tout les combats se déroule sur des petites zones où l’on peut se battre contre des sbires (l’apéritif) avant de se retrouver contre le boss de la zone, une shinobi (le plat principale)…Ou tout simplement se battre directement contre le boss de zone selon l’histoire que vous choisissez.
Pour ce qui est des combats, ils sont assez dynamique dans l’ensemble bien que vite expédié. Pour cause, les protagonistes sont bien trop puissantes du coup ben, contre du menu frétin c’est VRAIMENT du menu frétin. Deuxième soucis, les combos ne sont pas assez diversifié. Une fois donc la dizaine de combat atteint, on peut être vite lassé. Le troisième gros soucis, c’est que la difficulté du soft est très mal équilibré. Soit c’est trop facile, soit trop dure. C’est vraiment dommages car les combats sont vraiment dynamique mais comme dit plus haut, les principaux protagoniste sont vraiment « God-like » (avec un peu d’exagération) et ça vaut donc aussi pour les boss de zones (shinobi). Une fois pris dans leur combos, impossible d’en ressortir sans prendre une tonne de dégâts. Alors les développeur ne sont pas bêtes et l’ont bien remarqué c’est pourquoi ils ont pensé a mettre en place une technique d’onde de choc qui interromp tout attaque ennemi hélas, le temps qu’on ai assez de rouleaux(équivalent de PM) on prend déjà beaucoup de dégâts. Heureusement pour nous qu’il existe un mode Shinobi nous permettant de changer de tenu (et plus pour un autre personnage) et récupérer tout nos PV. On gagne donc en puissance et ça nous permet aussi d’avoir une « deuxième chance » au cas où s’est fait bouffer tout cru avant. Vienne s’ajouter a cela les techniques secrète (super skill) et un mode berserk où notre personnage perd tout ses vêtements (sauf sous-vêtement) et gagne en puissance et rapidité mais perd en défense.
Dans tout ça on sent qu’il y a eu une volonté a vouloir bien équilibré leur truc. Mais le tout s’enchaîne tellement vite qu’au final tout ce que tu fais c’est marteler le bouton d’attaque et de skills dés que tu le peut puis vienne s’ajouter a cela des temps de chargement assez longuet.
Enfin, n’oublions pas ce qui a contribué au succès de la série: Le costume break !
Sur 3DS, j’ai entendu dire qu’il fallait quand même bien lutté pour être « récompensé » d’une de ces séquences. Qu’est ce qu’il en ait sur vita donc ? Vous n’aurez même pas a sué, ces séquences apparaîtront très vite, pour être plus précis vous aurez juste a réussir un combo complet ou faire un skill pour en voir une. Et donc là encore, on rigole au début mais au bout du dixième combat cela nous fait ni chaud ni froid.
Hors combat, on est la plupart du temps dans le dojo de l’école que l’on choisie, c’est là où l’on choisit les modes que l’on veut faire (Histoire, multi-joueur, boutique…). L’on a aussi un vestiaire où l’on peut habiller nos personnages de la tête aux pied (même les sous-vêtements). Un mode assez rigolo donc.
Graphiquement rien à redire, les personnages sont bien modélisé, c’est assez propre dans l’ensemble et le framerate tiens la route.
A noter aussi que chaque personnage possède un niveau (la limite étant le lvl 50 je crois).

Envoyer valser vos adversaire puis faire des attaques aérienne. La base

Envoyer valser vos adversaire puis faire des attaques aérienne. La base

La séquence skills

La séquence skills

Le menu frétin

Le menu frétin

Versus en multi-joueurs

Versus en multi-joueurs

Pour activer le mode berserk, il faudra faire un « massage »

Une bonne OST

En soit, l’ost n’est pas mauvaise. Alors c’est sûr il y a mieux mais il y a aussi bien pire. Ça vaut le coup d’écoute pour les plus curieux mais ça ne casse pas des briques non plus. Son plus gros défaut: Les musiques typé J-rock. Il y en a des bonnes mais la plupart d’entre elle sont soit sans saveur, soit elles se ressemble un peu trop. Au final, j’ai préféré les musiques qui s’éloigne un peu du J-Rock pour tenter quelque chose de plus original comme pour les musiques de dojo (bien que pour celle de l’Homura squad, on dirait une piste tout droit sorti du dernier chanteur K-pop à la mode)
Petite anecdote rigolote: Mon thème préféré vient d’un des personnage que j’ai le moins aimé, mais tant que ce n’est pas du niveau d’Hibari ça va. (Les cheveux roses n’excuse pas tout…)
Ma petite sélection:





En conclusion

Je pense que ma critique est assez claire pour montrer que ce Senran Kagura Shinovi Versus n’est pas un mauvais jeu. Il a ses qualité et ses défauts. Alors pourquoi j’ai été déçu par le jeu ? Parce qu’en y jouant je ne savais pas trop quoi en penser. Tout dépendra de votre attente concernant le jeu j’ai envie de dire. Moi, je m’attendais a avoir un bon défouloir et à la place j’ai eu un beat them all du pauvre (dans le sens où cette partie est bien vite expédié) et combat de boss soit trop facile, soit assez frustrant. Je suis certain qu’on peut prendre beaucoup de plaisir en jouant au jeu mais pour ma part c’était « aussitôt fini, aussitôt ranger au placard ». En attendait-je trop ? Probablement.
Mais hey ! J’ai quand même été charmé par les personnages et suis prêt a donné une seconde chance a la série avec le prochain épisode du nom de Estival Versus, mais si il se révèle être trop similaire a SV alors je pense que je pourrais définitivement faire une croix sur la série.
Gambare, Tamsoft-san !
SK

Publicités

Un commentaire sur “Senran Kagura Shinovi Versus

  1. Pingback: Hyperdimension Neptunia U: Action Unleashed | LunarisBlog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s