Hyperdimension Neptunia U: Action Unleashed

Ecran_titre

Bonjours/Bonsoirs, me revoilà donc pour un nouvel article (la première de juin). Et c’est encore une nouvelle critique cette fois ci sur Hyperdimension Neptunia U: Action Unleashed.
Alors oui, ayant déjà écrit deux article sur les deux premiers jeux de la série, on pourrai penser que je les aient tous testé, eh bien non car il s’agit là du premier spin-off de la série que je test (Hyperdevotion Noire je ne suis pas trop T-RPG et Neptunia PP…Un jeux sans grand intérêt).
Donc, Neptunia U est beat-them all et spin off de la série uniquement sur PSVita (Pour le moment) et est développé par…Oh ! Surprise ! Tamsoft, ceux qui ont fait les Senran Kagura . Je ne vais pas le cacher, après test je n’avais pas été très emballé par ce dernier. Qu’en est il de Nep U (Un bon troll envers la Wii U ce titre d’ailleurs) alors ? Eh bien je n’ai pas non plus été super emballé non plus mais ça n’a tout de même pas été une déception non plus, parce que je savais à quoi m’attendre (et la formule proposé me parle plus que SK)

Pff, Game Journalist…

Scenario

L’histoire prend place dans le monde de Gamindustri qui cette fois-ci est en paix. Pendant que chaque déesses entretiennent leur pays (avec leurs sœurs pour celle qui en ont) Deux journalistes ont eu l’idée de faire un scoop en interviewant les 4 CPU ainsi que les CPU Candidates (les imouto):

  • Dengekiko (la blonde) (Dengekiko playstation, magasine JV de Sony)
  • Famitsu (cheveux orange) (Famitsu magasine, grand magasine de JV japonais)

Dengekiko eut l’idée d’écrire un article sur les 4 CPU et Famitsu sur les CPU Candidates. Une fois les articles publié, Dengekiko et Famitsu furent convoqué par leur boss pour leur demander de faire plus d’article sur les CPU car leur dernier papier fut un gros succès. A partir de ce moment, Dengekiko et Famitsu entrèrent en guerre pour savoir qui aurait le meilleurs article. Pour cela, chacune d’elles avaient réuni plusieurs quêtes a faire pour les CPU mais il y a eu un inconvénient: Il y avait bien trop de quêtes et donc bien trop de monstre pour un monde en paix. Aux journaliste de savoir d’où vient la cause de cette anomalie pendant que les CPU s’occupaient des quêtes.
Je n’en attendait rien du scénario de ce spin off mais…Bien que les scénario des Neptunia ne soient jamais trop folichon là ils ont quand même réussi a faire pire. En soit, il n’était pas bien différent de ce qu’on a l’habitude de voir avec la série mais sur cette opus il est encore moins présent qu’avant et le boss de fin de chapitre après les crédits est une bonne grosse blague, il apparaît puis il disparaît et une fois les crédit de fin passé on ne sait toujours pas d’où il sort. Cela dit, une fois qu’on ne se préoccupe plus de la trame principale, on retrouve avec plaisir les dialogues cher a la série et on prend plaisir a lire chaque anecdote entre petites/grande sœurs. Mention spéciale a NepGear qui comparé a Re;birth 2 est hilarante sur ce Nep U (Bon cela dit, le contexte est bien différent entre ces 2 épisodes) vraiment, son amour pour Neptune et les robots sont ultra prononcé, tellement qu’elle vole carrément la vedette a Neptune. C’était déjà mon personnage préféré mais là elle a gagné encore plus de points.
Quand au nouveaux personnages (Dengekiko et Famitsu) elles sont très bien faites aussi et s’intègrent rapidement dans le groupe de nos CPU (Dengekiko est débordante d’énergie et un peu vicieuse tandis que Famitsu est plus formel mais aussi passionné que sa compatriote journaliste.)
Pour les autres personnages, elles restent fidèle a elle-même…Bien que Blanc soit pas mauvaise elle aussi et on savoure bien les quelques moments tsun-tsun entre Noire et Uni, un vrai délice.

NepGear et ses délire Mecha

NepGear et ses délire Mecha

Pensez que Nintendo dise ça ?

Pensez que Nintendo dise ça ?

On ne perd pas ses habitudes :^)

On ne perd pas ses habitudes :^)

Biribiri Biri !

Gameplay
Une fois n’est pas coutume avec Tamsoft, bien que simple et accrocheur le gameplay de Nep U est bien un élément qui lui fait perdre des points. Comme dit plus haut, le gameplay est un beat them all (avec des élément RPG tout du moins comme les skills ou les lvl). Ici, on se retrouve confiné sur des petites zones rempli de monstre que l’on doit nettoyer, on attaque avec carré (attaque faible), Triangle (Attaque puissante) et on esquive avec rond et saute avec la croix, en enchaînant carré et triangle dans différent ordre on peut déclenché des combo différents cependant il faudra faire gaffe a ne pas trop utilisé les attaques puissantes car elles abîme vos vêtement….Eeeh oui ! Tamsoft oblige, les séquences de costumes break cher a la série des Senran Kagura sont aussi présent dans ce Neptunia mais là où il fallait simplement infligé ou se faire prendre beaucoup de dégâts pour assisté a ces séquences dans un SK sur ce Nep U nos vêtement s’abîmes quand on prend des dégâts ET qu’on en inflige via une attaque puissante…Oui pour quelqu’un qui n’aime pas ce genre de système ça fait beaucoup. Heureusement pour eux, il existe des costumes « incassable » déblocable très facilement. Pour continuer dans le gameplay, il existe aussi des skills qu’on peut activer une fois qu’on possède le nombre requis de bar bleu remplie pour tel ou tel attaque active avec R+ Carré/Triangle/Rond (Un peu comme Ys MoC)
R+Croix sert a se transformé en HDD (si votre EX gauge est d’au moins 50% ) et ainsi activé l’Ex Skill en appuyant sur L+R+Carré en même temps.
Voilà pour l’explication du gameplay, bien que complet, au fur et a mesure de quêtes effectué il se révele être extrêmement basique, les combos et skill étant peu nombreux on en fait très vite le tour de plus, la difficulté du soft est bien trop facile mieux vaut donc, faire des missions sans pour autant possédé le niveau recommandé pour espéré avoir plus de challenge. Hors combats, on a un système de médaille pour chaque type de monstre qui nous donnes des récompenses plus ou moins grande selon nombre de médaille posséder (Accessoire a équiper, augmentation de stat, Armes)…Encore une fois, ça aurait pu être très bien si le bestiaire était un poil plus grand mais vu la durée de vie du soft (une bonne dizaine d’heure environs) on pardonne. Sinon, le lily rank est toujours présent bien qu’il n’apporte pas grand chose.
Là où Nep U gagne des points par contre, c’est sur son aspect graphique. Les personnages sont vraiment bien modélisé et surtout ça bouge bien, vite et fluide et ce sans AUCUNE baisse de framerate, même pas un petit peu, il ne tombe jamais a genoux. Un très bon point compte tenu des antécédent que possède la série principale sur ce point. En plus de cela on a droit a un déluge d’effet spéciaux lorsque l’on active nos skill et les mouvement de nos héroine sont très classes. Vraiment, un plaisir visuel dont a du mal a décroché et cerise sur le gâteau, en appuyant sur start en jeu il y a un menu du nom de viewer mode qui est similaire a ceux des smash bros. Parfait pour faire des screens classe. J’en ai déjà une ribambelle (et je ne vous cache pas le dilemme que j’ai a devoir choisir une petite floppé pour cette critique)

Noire se déchaine

Noire se déchaine

Classe et avec du fan-service. NepGear sait comment séduire sa fan-base.

Classe et avec du fan-service. NepGear sait comment séduire sa fan-base.

Ça va faire mal...

Ça va faire mal…

...Et ça doit faire mal.

…Et ça doit faire mal.

Des zones plus ou moins grandes a parcourir

Des zones plus ou moins grandes a parcourir

CPU of Lastation

CPU of Lastation

Bien queDengekiko soit très classe je craque pour Famitsu

Bien queDengekiko soit très classe je craque pour Famitsu

Neptune avec une épée plus grande qu'elle.

Neptune avec une épée plus grande qu’elle.

Comme un arrière goût de Reploids…

Pour ce qui est de la bande sonore elle est mal équilibré. D’un côté on un mix des musiques de Re;Birth 1, 2 et 3 qui sont pour la plupart très mal choisi, certaine musiques ne collent vraiment pas a un combat…C’est vraiment pas très malin….
De l’autre on a 14 nouvelles musiques inédites pour le jeu qui sont 2x fois mieux que les recyclages et qui collent très bien au jeu ET a l’univers…Tellement qu’on aurait presque envie d’avoir ces talentueuse personnes au commande de tout les Neptunia et qui ont déjà fait leurs preuves sur les très bon Remastered Track de Megaman Zero 1, 2, 3 et 4 (Excellente bande-sons, vraiment a écouté)
Pour ce qui est des bruitages, rien a dire là dessus c’est impec’ et les dev’ se sont même permis d’ajouter des sons rigolo comme par exemple un monstre qui crie « Mataneee ! » (Trad approximative: A une prochaine fois !) lorsqu’il meurt.
Ma petite sélection:






En Conclusion

Au final, Hyperdimension Neptunia U: Action Unleashed c’est un peu le Spectrobe Origines (A-RPG Wii) de la VITA. Un jeu pas mauvais, qui fait les choses bien mais qui a une approche bien trop simpliste pour contenter les fan de Beat Them All, cela reste un néanmoins un jeu sur lequel on peut prendre du plaisir pour un fan de la série dont le genre du BTA ne le fasse pas vomir ou alors pour un simple Néophyte…A condition qu’il adhère a la direction Artistique du soft. En attendant, ça reste un jeu sympas qui aide a brisé la monotonie du système de combat de la série principale…Pour mieux revenir sur cette dernière cette été/hiver.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s