7th Dragon 2020

head

2016, les consoles portables actuels ont déjà bien vécu et s’interrogent sur leur fin de vie…
« Vais-je finir abandonner comme la xbox 360 ? »
« Est ce que j’aurais des jeux jusqu’a mon dernier souffle ? »
« Est-ce que je vais finir par devenir la poubelle au visual novel et shmup a gros nichon ? »

Mettons toute ces interrogation de côté pendant un moment et revenons a une génération précédente pour atterrir sur la PSP, car c’est bien d’un jeu PSP dont j’aimerais vous parler aujourd’hui:

7th Dragon 2020

7th Dragon 2020 est un D-RPG sorti sur PSP mais qui n’a jamais vu le jour en occident…Officiellement. Officieusement, le jeu s’est vu doté d’une traduction anglaise amateur qui date de quelque mois seulement. Cet épisode est le deuxième de la série sorti initialement sur Nintendo DS (sous le nom de « 7th Dragon » ) puis a continuer avec l’arc 2020 avec deux épisode PSP ainsi que le dernier sur Nintendo 3DS.
L’arrivé du patch fut une bonne occasion de ressortir sa PSP pour s’occuper pendant les long trajet boulot/maison et j’ai toujours été curieux de savoir ce que ce RPG du feu studio ImageEpoch (Luminous Arc, Criminal Girls, Sol trigger…) valait de même que ce fut une occasion de se faire la main sur la série avant d’attaquer l’épisode III (Code VFD) qui ne tardera pas a arriver chez nous.
Alors au final, il vaut quoi ce 7th Dragon 2020 ?

Sacred beast

samurai

Comme le titre du jeu l’indique, nous sommes en l’an 2020 dans la ville de Tokyo. D’étrange monstre se mirent a envahir la ville et face a ces événements surnaturel, le premier ministre japonais réunit alors tout ses bon conseiller pour faire le point sur la situation. Parmi eux figure Natsume Hikasa chef de « Murakumo » une brigade spécial dont les membres sont de talentueuses personnes ayant la possibilité de combattre toute sorte créature coriace.
Nous commençons donc en jouant l’une des possibles recrue de Murakumo (On choisit l’avatar et la classe de notre personnage muet) en accédant au toit de la tour gouvernemental de Tokyo infesté de monstres mais cela ne se passera pas comme prévu…
Une fois le toit de la tour atteinte, une horde de dragon envahit Tokyo, ravageant tout sur leur passage. Quelques semaines après le test, Les dragons prirent entière possession de Tokyo forçant les rares survivants a se réfugier dans une petite base souterraine sous peine de se faire dévorer par ces dit dragons.
Sous le choc, nous nous réveillons après l’horreur et bien décidé a reprendre le contrôle de notre pays a commencer par la tour Gouvernemental de Tokyo pour y faire notre QG principal.
C’est ainsi que commence notre mission de survie; joie, révélation et trahison seront au rendez-vous.
Le pitch de départ se veut très simple, les dragons ont envahi la terre mais surtout le japon ( c’est l’endroit où sont nos protagoniste après tout) d’ailleurs on apprend plus tard que c’est a Tokyo que reposent les plus féroces des dragons.
Les dragons mangent les humains, plus d’humains et s’en est finit de la terre. Votre mission sera donc d’exterminer tout les dragons sur terre (200 dragons) afin de sauver votre race sous le nom de Unit 13, Unit de choc de Murakumo et dernier espoir de l’humanité.
Ainsi nous nous verrons arpenter chaque lieu culte de Tokyo ravagé par les dragons, d’un Shibuya dévasté par mère nature a un Ikebukuro transformé en une tornade de rails.
Si le pitch de 7th Dragon 2020 est simple, c’est pour mieux servir le gameplay.

A Leader’s work

leader

Si vous êtes familier avec Etrian Odyssey alors vous serez automatiquement familier avec ce 7th Dragon 2020, autant par son gameplay simple et sa difficulté que par les possibilité de personnalisation de vos personnages.
Même au niveau des systèmes, ce jeu se veut être relativement simple, mais avec quelque restrictions. Pas d’intox’ vous êtes bien dans un jeu post-apo où vous serez plus occuper a géré votre survie plutôt que la réussite de votre mission…Sous-entendu que de nombreux aller-retour seront au rendez-vous bien qu’il existe un système de téléportation a des étages précis (à la manière d’un Persona 4).
Tout d’abord parlons des personnages. Nous commençons par choisir notre avatar qui est malheureusement non-personnalisable physiquement néanmoins sa classe, son nom ainsi que sa voix le sont. Donc si l’envie vous prend de jouer une fille au look de samurai/écolière combattant avec des ordinateurs holographique sous le nom de Rose avec une voix d’ojou-sama….Libre à vous.
A noter que vous créerez vos compagnon par le même procéder.(cela dit vous n’êtes autorisé qu’a prendre 3 compagnon vous compris dans le groupe).
Mais l’aspect personnalisable ne s’arrête pas là. Peu après l’introduction du jeu vous débloquerez le menu « custom » du jeu qui vous permettra tout simplement de débloquer et augmenter plusieurs compétences de vos classes (même il vous faudra bien plus pour débloquer les compétences ultimes de chaque classes). Ces dites compétences une fois augmenter vous offriront même le luxe de débloquer quelques caractéristiques en plus (comme une altération d’état a une compétence offensive ) d’autre s’activerons automatiquement et très fréquemment selon leur niveaux (Auto-skill). Du coup, chaque classe se révèlent être aussi complète les unes que les autres et ça mes amis, c’est un pur délice. Cela veut dire qu’importe votre façon de jouer (que vous êtes plutôt du genre a avoir une classe de chaque ou 3 classe du début à la fin) vous n’aurez pas plus de mal que d’autre.
Les combats eux se révèlent être très classique malgré une difficulté bien présente mais là encore, rien n’est laissé au hasard. Comme expliquer plus haut chaque compétences ont leur utilité. Les attaques simples sont autant utile que la commande de défense et petit bonus, chaque personnage ont une option exhaust, l’équivalent d’une jauge d’overdrive qui augmente toute les statistiques de vos personnages le temps d’un tour. Puis il y a la commande « Auto », alors qu’on ne s’affole pas a la vue de cette commande d’autant plus qu’elle s’avère très utile étant donner le grind en masse qu’il nous faudra pour venir a bout des dragons, dragons qui peuvent autant apparaître en mini-boss qu’en boss de fin de donjon et autant vous dire que si les mini-boss mettrons vos skill a l’épreuve, il vous faudra prier pour les vrais boss.
Pour rester sur les dragons, ils peuvent décider de s’incruster dans un combat lambda si votre dit combat s’est déclenché proche d’un dragon (car ils sont visibles in-maps).
Du côté visuel, les combats sont représenter de la même manière qu’un Dragon Quest ou Etrian Odyssey. Vous ne voyez que les monstres et vos PV/MP néanmoins la petite particularité, c’est que l’on voit nos personnages attaquer et ceux de manière majoritairement latéral, de plus les compétences ont toute une séquence et tout ça de manière dynamique et avec classe. A la fin, on se retrouve avec un système de combat très simple mais au final très sexy.
Pour ce qui de l’exploration, cela reste un D-RPG tout ce qu’il y a de plus banal, on pourra néanmoins reconnaître que chaque donjon hérite de scène scénaristique (bien que le scénario ne vole pas haut).
Graphiquement parlant c’est correct, on a des graphismes…à peu près du niveau de la 3DS sans qu’on ne lui fasse ressortir ses tripes bien sûr.
Les environnements sont en revanches bien réussit, chapeau bas.

DJ Koshiro

miku

La bande-son est signé Yuzo Koshiro, célèbre compositeur pour avoir notamment composé les musiques de la série Street of Rage mais aussi Etrian Odyssey ainsi que les premiers épisodes de Ys et The Legend of Heroes, les deux fer de lance de Falcom.
Ici, sans surprise la bande-son est une belle réussite mêlant pop et thriller, les sons rétro mixé a quelque éléments moderne ont bien été maîtriser mention spéciale aux musiques de combats qui nous prends bien par les trips.
Petit bonus qui fait son effet, on peut débloquer le mode « DIVA » en sauvant Hatsune Miku elle-même. Et ce mode diva n’est autre que toute les musiques originales remixé par plusieurs artistes (dont Sasakure UK Ma petite sélection:

En conclusion

7th Dragon est un très bon jeu ! Jouez-y !
Bye !
Plus sérieusement a moins d’être allergique aux « JRPG ou plutôt D-RPG a l’ancienne  » ou au genre, je ne saurais que vous conseiller ce jeu. Ou au moins juste lui laisser sa chance. C’est un jeu qui possède autant de charme dans ses systèmes simples mais accrocheur que dans sa charte graphique dont on pourra juste lui reprocher des personnages SD qui clash un peu avec le genre voulu.
On pourra aussi le reprocher d’être un poil répétitif mais c’est le genre qui veut cela.
Personnellement, j’ai été conquis et attend avec impatience sa suite sur 3DS. 7th Dragon III Code VFD.

C’est tout pour moi, A bientôt !

Planning – Reprise du blog

tea_hummm

Bonsoir ou bonjour selon l’heure où vous lirez cette article !
Encore une fois, je m’excuse du temps que tout cela a pris mais je peux maintenant annoncer la reprise officiel du blog ! Alors en soit, je risque tout de même d’être un peu occupé (avec pas mal d’imprévu ) mais soyons honnête, si j’ai pu resté presque 1 semaine chez moi, alors j’ai suffisamment de temps pour écrire des articles de temps a autre non ? Maintenant que je suis en vacance autant en profiter un max (cela dit il y a des risques qu’elles soient écourté…)

Mais trêve de bavardage ! Je pense avoir pas mal de chose a écrire étant donné mon retard de plusieurs mois, alors aujourd’hui je viens simplement vous dresser un petit planning qui devrait prendre effet dés demain et continuer sur les jours suivants. Il n’y a pas que des news sur mes projets dans le lot (D’ailleurs je crois qu’il y en a moins sur mes projets.)

Donc voici les différents articles qui devront sortir prochainement (classé dans l’ordre d’apparition) :

7th dragon

lumina

HDN 3

LPD

DigimonSCS

rito everywhere

GranblueFantasy

Voilà pour le moment. Je vous dis donc a demain !

Now Loading, please be patient…

no_luck

Wow, ça me fait tout drôle d’écrire ici…Comment ça va ? On va dire que vous allez bien hein. 😀
Pour ma part, je me suis habitué au rythme de mon école (bien qu’a l’heure actuel j’accumule du retard assez bêtement) donc le tout avance plutôt bien.
Enfin bref, j’écris pas cette article pour parler de la pluie ou du beau temps mais plutôt pour annoncer la reprise du blog…Dans quelque temps. Eeh oui désolé une nouvelle fois, mais les prochains mois (jusqu’au juillet au moins) sont très important pour mon cursus donc je ne peux pas prendre le risque de posté chacune de mes avancé ici…Cela dit (et ceux qui suivent mon compte twitter le savent probablement déjà ) il c’est passé pas mal de chose dans le monde du making et mes projets…Ainsi que toute les autres sections créer ici (animes, test…) Donc je vous demandes simplement de patienter quelques mois encore et m’excuse de prendre autant de temps.
Après cela je ne pourrais pas garantir de grosse avancé sur mes projets mais tenterais tout de même d’être le plus régulier possible sur les publication d’articles (ce qui m’aidera aussi en un sens)

A bientôt donc !

PS: Je suis quand même surpris de voir une courbe de statistique bien régulière sur le nombre de visite :p
N’hésitez pas commenter chacun de mes articles si le coeur vous en dit 😀 !
Et pour ceux qui ont posté pendant ma période d’absence, je répondrais a vos commentaire une fois que j’aurais repris le blog. 🙂

Sleepy mode

Sleep
Pas de news pendant deux mois, il fallait bien se douté de quelque chose non ?
Depuis la reprise des cours mon irl s’enchaîne a la vitesse grand V ce qui fait que je n’ais plus vraiment le temps de m’occuper de tenir tout le monde au courant pour mes projets (parce que oui ça avance bien que cela soit assez éparpillé…) sauf si les réseau dit facile d’accès (mon twitter) et les répercussion sont forcément ici.
Soit je n’ai pas le temps d’écrire une news soit le sommeil me rattrape avant même que je commence a écrire.

Ainsi, ce blog restera inactif jusqu’à une durée indéterminée.
J’arrive tout de même a produire durant mes court temps libre donc n’hésitez pas suivre mon twitter pour suivre tout ce qui passe sur tel ou tel projet.
Portez-vous bien.

2015 et attente JV 2016

retro
Vous l’attendiez ? Ce fameux bilan de fin d’année.
Ce coup-ci je pense que je vais moins parler car mon seuil d’activiter a été bien trop irrégulière…Surtout vers la fin de l’année en fait.
Et du coup…J’ai oublier ma résolution de 2015 mais je suis sur qu’elle n’a pas été tenu. 😛
Mais il c’est quand même passer pas mal de choses de mon coter, tentons d’en faire un résumer par partie.

IRL

code
Je crois que c’est que du cote irl que ça a le plus bouger (A partir de fin août pour être plus précis.) et c’est l’une des raisons pour laquelle j’ai eu une grosse baisse d’activiter sur la fin d’année.
Pour ceux qui s’en souvienne, j’avais dit que j’avais passer un concours d’entrer pour apprendre les métiers du web. Un concours intensif sur le terme pour suivre une formation toute aussi intensive (oui j’ai été admis) qui veut nous mettre dans une situation d’entreprise le plus possibles. Du coups, on se retrouve crouler sous les projets a rendre très vite tout en apprenant les langages informatiques des dit projets et après 2 ans de chômage j’avoue que je gère encore très mal tout ça…D’où mes retard fréquents. Mais cela fait vraiment plaisir de savoir que tu ne te lève pas 6h pour enchaîner 10h de travail tout les jours pour rien. Puis la phase d’apprentissage ne dure qu’un ans donc faut être au taquet.
Cette année je suis aller a la Japan Expo ou j’ai pu rencontrer mon très bon pote (et aussi partenaire sur mon projet Lumina ) KuroFidy. Un ancien maker, et recent chroniqueur manga ainsi que le fondateur d’Eclipso et le très aguicheur MangaSphere.
Pour le coup c’était mon premier « irl » avec une personne que je vois d’habitude sur le net et c’était vraiment sympas ! Si il y a possibilité d’en refaire une je n’hésiterais pas.
Sur cette même JE je suis aller voir un Gaijin Dash speciale. Une emission/podcast JV mensuel de Gamekult regroupant 3 journalistes veterant et amoureux du JV japonais (Puyo, Greg et Kamui) la aussi c’était vraiment cool bien que c’était dommage que l’émission fut tourner juste a cote d’un petit stand Just Dance qui faisait beaucoup de bruit.
Pour finir, j’ai récemment acquis un nouveau smartphone que j’ai déjà bien habiller et ça va pas mal love liver l’année prochaine 😀
IMAG0112IMAG0115IMAG0116Screenshot_2015-12-31-00-41-09

Jeux video

titsSC

The main dish ! Cette annee fut selon moi assez bof x)
Le calendrier Vita paraissait pourtant bien fournis mais au final, a part Atelier Ayesha et Hyperdimension Neptunia Re;Birht 3 j’ai vite oublier le reste. Du coup, j’ai plus jouer sur PC que sur console cette fois-ci.

Jeu de l’année: The Legend of Heroes Trails in The Sky Second Chapter
loh

Clairement et de très loin mon goty 2015, cela faisait 4 ans que l’on attendait cette épisode et cela en valait la peine. Je crois bien que c’est le premier que je kiffe autant alors que 60% des lieux du jeu sont des recyclage du premier mais bordel quelle histoire ! Quel aventure ! L’histoire n’est pas hyper originale mais tellement bien écrite et les personnage sont vraiment bien construit tout ca coupler par une mise en scène honnête et modeste mais vraiment cool. N’empêche, c’est fou le contraste qu’il fait avec le premier épisode. Pour faire une description rapide:
LoH First Chapter: « Bonjour et bienvenue dans le pays de Liberl ! Il est composer de telle regions avec telle villes et voici tout les personnages principaux…Passez une bonne visite ! »

LoH Second Chapter: « Voila pour le tour de Liberl ! Vous avez bien tout retenu ? Alors maintenant place a l’histoire !  »
Et la tout s’enchaîne vite, plein de mystère, plein de révélation a la fois sur la protagoniste et antagonistes.
Seules inconvénients:
-Il est nécessaire de finir le premier épisode (The Legend of Heroes Trails in the Sky FC) avant de pouvoir s’attaquer a celui-ci et pour ça faut soit aimer l’ambiance du premier épisode ou soit être vraiment motiver (FC fait environs 50h de jeu contre 100h pour SC).
-Le dernier boss de SC est a l’image du dernier boss de FC: Pas insurmontable mais c’est un sac a PV (99999 HP) donc long et très stressant.

2eme: Atelier Ayesha Plus

AA

Que dire si ce n’est autre que le meilleurs Atelier sur Vita (Pour le moment) Mieux calibrer, plus beaux, nouveau système d’alchimie et surtout une ost excellente. En tout cas il bat Atelier Meruru haut la main alors que ce dernier était l’alchimie (sans mauvais jeux de mot) parfaite entre Atelier Rorona et Atelier Totori. Cote histoire aussi on a quelque chose qui tient plus la route que Meruru même si cela ne casse pas des briques (dans la même veine que Totori en fait). Le système de combat est aussi plus cool et joue plus sur l’atb, il rajoute aussi un système de position qui n’est pas sans rappeler Final Fantasy Tactic Advance.
Son seul soucis est un soucis récurent a la série depuis ses débuts: Ses énormes baisse de framerates. Meme si on s’y habitue au fur et a mesure, quand dans de rare moment l’on voit le jeu tourner a au max c’est très frustrant.

3eme : Hyperdimension Neptunia Re;Birth 3 V generation

nepu

Pour lui c’est un peu la routine, fidèle a lui-même donc beaucoup de recyclage d’asset et surtout (gros point noir de la série) du bon gros copier-coller bien degeu d’environnement dans le même jeux (Je veux bien que ce soit un Dungeon-RPG mais faut pas déconner non plus). Gameplay, pareil quasi rien n’a changer par rapport a Re;Birth 2 (Meme les skills sont pareil) la seule nouveauté la-dedans étant la maniéré de dépenser notre jauge de combo qui est différente et cette fois propre a chaque personnage mais ça reste minime.
…Mais honnêtement…Hormis les gros fan de la série, je me poserais des questions si on jouait a un neptunia pour son gameplay. Son gros point fort est avant tout ses dialogues chill et bourré d’humours (et de fan service aussi) et a ce niveau la, cet opus ne déçois pas c’est même le meilleurs de la série ! (pauvre NepGear quand même mais cela ne m’a pas empêcher de rire a ses situations). Bien cela reste un RPG, pas un VN donc j’espère vraiment que les gugusse de Compile Heart arrêteront leurs interminables copier-coller avec leur « Gallapagos RPG » pour enfin nous pondre un jeu avec un gameplay tenant la route sur le long-terme ou alors apporter de réel changement sur leur système de combat fétiche qui est aguicheur certes, mais lassant a la longue.

Pas de déception cette année, j’ai trouver le reste des jeux auquel j’ai jouer « bof » mais pas au point d’en être déçus.

Les attentes JV 2016

loh

Ce coup-ci j’avais bien envie de parler des mes envie de JV pour 2016. D’une part pour ne pas oublier les titres qui vont sortir mais surtout parce qu’il y en aura pas mal (En espérant que cela ne soit pas comme en 2015 x) )

Atelier Escha&Logy plus
AEL

Un jeu que l’on me vend sans arrêt comme étant le meilleur de la trilogie Dusk donc j’attends de voir ca a sa sortie (Bien que je le prendrais plusieurs mois après a cause de jeux plus important selon moi qui sortent en même temps). Un Atelier ou l’on peut incarner cette fois un protagoniste masculin et que l’on peut en plus de ça (Grace a la version plus) approfondir sa Romance avec l’heroine (Escha)…Moi je dis oui tout de suite. 😀 (Oui désoler mais je suis faible face a ce genre de chose).
Sinon, a l’instar d’Atelier Ayesha j’espère que le gameplay sera cool.

The Legend of Heroes Trails of the Cold Steel
totcs

Inutile de vous cacher que c’est le jeu que j’attend le plus de 2016 (le futur GOTY voyons lol), je me suis meme fait des overdose de Trails in the Sky Second Chapter pour le finir avant de commencer celui qui arrive très vite chez nous (29 janvier 2016).
D’ailleurs j’ai encore du mal a croire que je vais pouvoir tâter ce jeu en 2016 a l’heure ou j’en parlais avec pessimisme en 2013 alors ouais, je peux toujours pas jouer a ma « duologie » favorite (zero/ao no kiseki) mais LoH quoi ! Et des plus récents en plus, je ne manquerais pour rien au monde et du coup je boude pas.
Avec cet opus, on fait table rase de toute la 2D des récents opus de la série pour nous confectionner du tout 3D niveau…début PS2(HD) on va dire…Bah oui c’est du falcom en même temps, ils sont vraiment a la ramasse sur le plan graphique. x)
Mais pas sur la direction Artistique qui bien que classique n’est pas déplaisante du tout ! Et quand je vois quel point les jeux étaient prenant en 2D…J’ai vraiment hâte !
Mon seul inconvénient reste les temps de chargement qui paraissent aussi long que de DQ8.

Digimon story cyber sleuth
ok

Décidément, entre Last Ranker que les japonais prononcent « Last Wanker » et ce Digimon que l’on peut facilement prononcer en « Digimon story Cyber Slut », les jap’ sont vraiment des génies. Sinon que dire ce n’est que ça va être mon premier jeu Digimon depuis treeeeeees longtemps et j’aime bien sa direction artistique ainsi que ses graphisme (Pour la vita hein) rajoutons a cela le fait que l’on ait batailler pour le voir en occident un jour…Je me demande bien ce qu’il a dans le ventre !
Donc oui, je n’ai pas vu grand-chose du jeu du coup cela sera plus un achat par curiosité qu’autre chose.

God Eater 2 Rage burst
GE2

Oui, je me fiche completement du remake du premier opus (God Eater Ressurection).
Ce jeux aussi, on a du batailler pour l’avoir chez nous. God Eater donc, est un monster Hunter Like développer par la meme team que Freedom Wars et a quelque similitude avec ce dernier (monde post-apo’).
God Eater fut leur premier MH-like qui avait bien marcher au japon mais pas trop en occident. Pour ma part j’ai pas mal aimer car il enlevait des inconvénient de MH (La lourdeur des personnages) et rendait les combats bien plus dynamique et c’est ça le plus kiffant j’accroche aussi au chara-design bien jap-ado totalement ridicule dans son contexte mais dont on accroche pas mal.
Donc oui je suis bien content de le voir arriver chez nous !

Legend of Legacy
LoL

Sur le coup c’est le seul jeu 3DS que je veux vraiment pour le moment, outre le fait que la direction artistique me plait et que l’auteur de la bande-sons du jeu ne soit autre que Masashi Hamauzu, je suis aussi curieux de voir quel genre d’ambiance le jeu pourra me donner. De ce que j’en ai lu il y a pratiquement aucune trame scénaristique général et pas de tuto non plus. Et bien que j’adore Legend of Heroes, je ne suis pas le genre de joueur a jouer a un RPG pour son histoire mais surtout pour leur univers du coup j’attend vraiment de voir ce que ce Legend of Legacy a dans le ventre (je ne pense pas être déçu perso).
Aussi, ce sera le premiere fois ou je me lance vraiment dans un jeu fait par celui qui dirige les SaGa Frontier (avec ses système bizarre) donc j’espère que je ne vais pas trop morfler. x)
largethe_legend_of_legacy_screen_5

C’est tout pour ce petit bilan, je n’avais pas vraiment envie de m’exprimer cote making (Pas que cela c’est mal passer au contraire) mais il n’y a pas de soucis a se faire, ça devrait reprendre du poil de la bete ou rester pareil (Ce qui n’est pas mauvais en soit) l’année prochaine avec une news dans…Disons 3 semaines.

Bonne fin d’année 2015 et Bonne Année 2016 en avance ! Merci a tout ceux qui m’ont suivi et qui continu a me suivre durant toute ces années, cela représente beaucoup pour moi.